La Fortuna

Deuxième étape sur quatre de notre périple au Costa Rica. La Fortuna est une sorte de village touristique près du volcan Arenal, qui propose restaurants et activités sportives.

(vidéo en bas)

La deuxième étape de notre voyage nous conduit vers le centre. Nous arrivons en minibus à La Fortuna, près du volcan Arenal, où nous logeons au Selina. C’est une chaine d’auberges de jeunesse qui a aussi un espace coworking, une cuisine, une piscine, un bar, des activités et parfois un restaurant. C’était un endroit très sympa.

La région de la Fortuna est une région pleine d’activités pour touristes, notamment sportives.
Nous avons choisi le canyoning et le rafting pour la journée guidée, puis nous avons fait notre propre itinéraire le second jour avec le trail 68 et la cascade La Fortuna. Voyons ces activités plus en détails.

C’est avec l’agence Desafio que nous avons fait le canyoning et le rafting. Les trajets se font en minibus et à midi nous avons eu un repas de type buffet, vraiment extra, avec seulement des spécialités costaricaines et c’était délicieux.
Le canyoning dans cette région consiste en une randonnée aquatique avec quelques rappels et un saut dans une eau très brune. Il faut dire qu’il n’y avait presque pas d’eau (voir la vidéo) car nous étions à la fin de la saison sèche, donc rien à voir avec le canyoning en Suisse.
Le rafting était très intéressant et nous avions un bon guide qui nous a même parlé des animaux et de certaines plantes qu’on voyait au bord de la rivière pendant notre descente. Au début il y a une petite partie théorique et ensuite on fait du rafting en eau vive.

Le deuxième jour nous nous rendons en taxi au pied du volcan Arenal pour effectuer le trail 1968 (nom qui vient de la date de début de la dernière éruption). En effet, il n’y a pas spécialement de transport en commun qui y mène. L’entrée au « trail » coute environ 15 dollars par touriste ( les locaux ne paient jamais le même prix). C’est un peu bizarre de payer pour faire une randonnée tout seuls, qui d’ailleurs n’est pas très longue, 1h30-2h au maximum. elle fait penser à une promenade dans un jardin botanique car la végétation est assez variée et on marche près des restes de l’éruption et il y a même un petit lac.
Après avoir mangé notre pique-nique à la fin du trail, nous poursuivons en taxi vers la cascade La Fortuna qui est aussi un lieu payant, alors que c’est dans la nature. Alors bon, ils ont construit un escalier de 500 marches, des toilettes, un magasin souvenir etc… pour une petite cascade donc. On s’y est baignés et c’était très froid, mais vu qu’on avait chaud ça passait très bien !

On a réussi à rentrer à pied jusqu’au Selina, pour économiser le taxi et voir du pays :

Il faut dire que La Fortuna est également apprécié pour ses diverses installations de bains thermaux: Baldi, Paradise, Ecotermal, etc.
Toutefois, les locaux se rendent aux thermes naturels dans le lieu qu’ils appellent El Chollin et se baignent dans la rivière chaude.

Puerto Viejo de Talamanca

La côte caribéenne rastafari du Costa rica, première étape sur quatre de notre voyage au Costa Rica avec G Adventures.

(La vidéo tout en bas.)

Puerto Viejo se trouve très proche de la frontière avec le Panama et c’est le seul endroit du pays où l’on nous a dit de faire attention la nuit et de ne pas boire l’eau du robinet.

Etablis au Kaya’s Place, un lodge tout à fait sympa, nous avions une plage de sable noire à portée de main, il suffit de traverser la route et le centre du village rastafari à dix minutes à pied environ.

Dans le village, il y a des sodas (petits restaurants), petits magasins, un supermarché, des locations de vélo, de kayaks etc. Les plats de « casado » (plat typique costaricain) y sont délicieux et particulièrement chez « Lydia’s place ».

Le soir venu, la route principale, qui fait barrière entre les plages et le reste du pays, se transforme en cimetière de crabes. Ceux-ci essayant de rejoindre la mer, la moitié se fait écraser chaque nuit par les voitures. La pluie nettoie tout et le lendemain il ne reste plus rien de ce massacre.

Ah oui, et si vous rentrez le soir du restaurant, il y a de fortes chances de vous faire chatouiller les pieds par ces créatures…

Nous avons loué des vélos et pédalé jusqu’au parc national Manzanillo (encore plus proche de la frontière) qui est précédé d’une magnifique plage. Pour entrer dans le parc, il suffit d’écrire à l’entrée le nombre de personnes qui entrent dans le parc. On s’est promenés un moment là-bas, on a vu des singes, des araignées, des plages de sable blanc désertes, mais quand on a croisé un (petit) serpent sur le chemin, on s’est dit que c’était mieux de rebrousser chemin (vu qu’on s’y connait pas trop en serpents…).

Le jour suivant, nous avons jeté notre dévolu sur l’excusion « Punta Uva Kayaking » qui comprenait une petite randonnée, une petite sortie en kayak sur la rivière et une petite sortie en kayak sur la mer. J’insiste sur les « petites » car les guides, bien que tout à fait sympathiques, n’avaient visiblement pas très envie de travailler et ne nous ont pas emmené vraiment très loin, mais nous avons pu faire les trois activités (que vous retrouvez dans la vidéo).

Articles et pronoms possessifs

Quelques fiches d’exercices (voire théorie) par niveau (A1.1, A1, A2) sur les articles possessifs, puis pronoms possessifs.

Niveau A1.1

Articles possessifs

Niveau A1

Articles possessifs

Tableau et exemples avec tous les articles possessifs:

Exercice de la même forme que les exemples du tableau:

Exercice de lacunes:

Exercice questions réponses ORAL:

Exercice mélangé articles possessifs et articles démonstratifs:

Niveau A2

Les pronoms possessifs

Pour entrainer et comprendre à l’oral:

Exercice écrit de mélange articles et pronoms possessifs:


Pourquoi ces phrases bizarres ?

Certains se demandent peut-être en téléchargeant quelques-uns de mes exercices, pourquoi utiliser des phrases parfois bizarroïdes telles que « Avez-vous mangé du poulet, hier ? » ou « Y a-t-il un crayon sur la table ? ».
La plupart du temps ce ne sont pas des phrases complètement au hasard.

Premièrement, elles répondent à un besoin de certains apprenants à former des phrases correctes à l’oral, avant parfois de le faire à l’écrit, avec des petites phrases sur des thèmes simples de la vie quotidienne. L’ordre des mots dans la phrase (et même les éléments composant la phrase) est parfois difficile à acquérir.

Deuxièmement, elles sont sous forme de questions, souvent fermées, parfois ouvertes. En effet, cela permet de favoriser les exercices oraux (et ainsi faire parler les apprenants plus que le maitre ! ) et d’éviter les « blancs » de certains élèves dès qu’il faut composer soi-même tous les éléments de la phrase.

Il va sans dire que ce type d’exercice sert spécifiquement à enseigner la grammaire et la structure de la phrase. Il est indispensable d’exercer à un autre moment l’expression orale proprement dite, à l’aide de tâches, de situations de communication, etc.

Liens vers les Ressources FLE :


Me Te Nous Vous Lui Leur Le La L’ Les Y En : les pronoms compléments !

Pour l’enseignement et l’apprentissage des pronoms compléments, je recommande vivement « En avant la grammaire – niveau intermédiaire » qui permet d’entrer dans le sujet en douceur, avec des thèmes intéressants pour bien comprendre et utiliser chaque pronom complément individuellement. Le manuel de niveau avancé propose aussi des listes de verbes directs et indirects tout à fait bien choisis.

La plupart des exercices ci-dessous servent à entrainer l’utilisation de pronoms compléments mélangés, choisir le bon et à la fois construire des phrases correctes.

Le pronom Y et le pronom EN

Exercice pour former des phrases correctes avec « Y » :

Exercice pour former des phrases correctes avec « EN » :

Trois pages d’exercices pour choisir Y ou EN tout en formant des phrases correctes :

Les pronoms ME TE NOUS VOUS (directs et indirects)

Exercice pour identifier la place correcte du pronom :

Exercice pour compléter des phrases simples avec « me – te – nous – vous » :

Les fameuses exceptions (Pourquoi ne dit-on pas « Je te pense »? ) :

Exercice de questions-réponses que le maitre peut poser à la classe ou à l’élève en révision (tricky!) :

LES PRONOMS  MéLANGéS

Comment utiliser les pronoms COD:

Comment utiliser les pronos COI:

Exercice sur les verbes Directs ou Indirects, avant d’y inclure les pronoms :

Exercice sur les pronoms COD et COI (compléter) :

Exercice oral questions-réponses avec tous les pronoms compléments, mais aussi le présent, le passé composé et le futur proche:

Exercices pour répondre aux questions avec des pronoms :

Exercice pour répondre à l’impératif avec des pronoms (Oui, allons-y !) :

Entrainer les pronoms compléments mais également l’accord du participe passé (caramba !) :

Pour finir, un tableau de tous les pronoms personnels (donc sans « y » et « en »):



Via ferrata de Lavanchy, Bex

Une via de celles qu’on n’apprend pas tout de suite qu’elles existent… Elle est cachée, elle est secrète, elle est petite.

Vue depuis le chemin d’approche (Attention ce n’est pas une photo de la via ferrata).

D’abord, le parking est caché jusqu’au bout : dans le GPS, c’est PONT-DE-NANT qu’il faut entrer. La route sillonne la forêt encore et encore. On n’est pas sûrs d’être au bon endroit et tout d’un coup, au détour d’un virage bien pentu, la forêt disparait et l’auberge du Pont-de-Nant apparait. Le parking est en face.

C’est depuis le haut du parking que commence la marche d’approche. Comme le disent les autres sites de via ferrata, cela dure environ deux kilomètres (pendant lesquels on n’est toujours pas sûrs d’être au bon endroit). Graviers, ruisseaux, planches, petit pont, forêt. Si tu as atteint la forêt, tu y es presque ! Arrivé à l’arbre bizarre, c’est à droite. Voilà. (Suivre les photos dans l’ordre).

La via ferrata est assez courte et plutôt « normale », des échelons verticaux pour la plupart. Un bon essai pour ceux qui veulent savoir ce que c’est sans avoir trop de temps. Le retour n’est pas long. Beau paysage à la sortie, belle vue sur une énorme montagne qui me semble être… le grand Muveran ?

Comme nous sommes restés un peu sur notre faim (qu’est-ce qu’on va faire ici tout le reste de la journée ?!) on a contourné la rivière par le chemin ouvert dans le glacier qui mène à une cabane et redescendu au parking de ce côté-là. Sympa. Et toujours trop court. M’enfin… C’était très joli.

Les pronoms toniques? Moi non plus!

Exercices pour utiliser les pronoms toniques en classe de FLE.

  1. Les pronoms toniques SANS prépositions

Pronoms toniques à l’écrit avec AUSSI et NON PLUS :

Pronoms toniques à l’oral avec C’EST (exercice oral questionréponse) :


2. Les pronoms toniques AVEC prépositions

Exercice écrit simple pour entrainer les pronoms toniques avec des prépositions :

Exercices écrits pour choisir des pronoms sujets ou toniques et entrainer « aussi » et « non plus » :

Exercice ORAL pour entrainer les pronoms toniques avec diverses prépositions (par deux, questionréponse) :

Exercice mélangé pour choisir un pronom tonique:



J’ai testé le « pyjama Alice »


Voilà ce qui se passe quand on en a un peu marre de dormir avec des vieux pyjamas délavés, troués, ou dont l’élastique ne serre plus. Je voulais un joli pyjama d’été et j’ai été très contente de celui que j’ai fait avec les patrons du pyjama Alice (marque Mouna Sew).

Le pyjama Alice est composé d’un short et d’un t-shirt. Le joli truc, c’est que les manches du t-shirt et le bas du short ont des bords festonnés, c’est-à-dire comme décorés. Ils ne sont pas juste ourlés droit. C’est pour cela que j’ai choisi ce pyjama, quand je suis tombée par hasard sur la vidéo de sa confection.

,Au début je me suis dit bon allez, y a pas besoin du patron je vais le faire moi-même… mais finalement je n’en connais pas assez pour modéliser certaines parties « compliquées » comme les morceaux pour la ceinture froufroutée et les morceaux pour les festons. Donc… j’ai acheté le patron ! Pour de vrai. Environ dix euros. À imprimer soi-même etc. Et je n’ai pas été déçue.

Alors de manière générale, c’est très bien expliqué avec des détails, des étapes et dessins bien faits. Les vidéos des deux pièces donnent parfois plus de détails techniques pour certaines parties. De plus, elles sont succinctes et pas excessivement longues à regarder.

Pour la choisir la taille du patron avant le découpage j’y ai superposé des vêtements à moi pour vérifier.J’ai commencé par le short. Et c’est ce qu’il fallait faire, car la vidéo du short vient avant celle du t-shirt et explique des choses qu’il faut savoir après pour faire le t-shirt.
Les étapes sont très bien expliquées à la fois dans le livret et dans la vidéo. La ceinture froufroutée et son élastique sont peut-être l’étape la plus « difficile », mais si on suit les étapes ça parait tout à fait simple.
Coudre les bords festonnés est une partie où il faut, disons, se concentrer et vérifier que c’est dans le bon sens, à la fois le tissu, le pochoir, le dessin final, etc… Mais on se concentre, parce qu’on veut de jolies finitions.

Globalement, je dirais que le t-shirt parait plus facile, mais il nécessite une aiguille double (que j’ai achetée parce que : uno pour faire les choses bien et secundo elle semble très pratique pour plein de choses). De plus, cela nécessite de savoir utiliser l’aiguille-double, mais la vidéo contient le lien qui explique très bien ça.
Les festons ne sont peut-être pas évidents pour tout le monde, mais on peut sauter cette étape si on n’est pas assez courageux (mais allez on le fait, c’est joli).

Au cas où quelqu’un voudrait se lancer et n’est pas sûr d’y arriver, je précise ici les choses de débutant que Mouna n’explique pas dans la vidéo mais qui sont nécessaires pour la confection de ces deux pièces de vêtement :

le surfilage et des détails sur les points de couture utilisés
les points d’arrêts
les bases du positionnement des patrons sur le tissu et la découpe (certaines pièces doivent logiquement être une fois à l’envers et une fois à l’endroit quand il en faut deux)
coudre une boutonnière
les points cachés facultatifs pour garder les bords festonnés bien en place et pour aplatir aussi la couture du milieu du short

Voilà, en conclusion je dirais que ces vidéos et patrons permettent de confectionner très facilement des vêtements vraiment comme des vrais, avec des finitions très pro. Donc, UP !

Quelques exercices pour la classe sur les ADVERBES

De retour avec ces quelques petits exercices sur le grand thème des adverbes dont la théorie est bien sûr à découvrir et expliquer en classe au préalable.

Adverbes de manière, exercice oral par deux pour comprendre à quoi ça sert (découper la feuille en deux et en donner une moitié à chacun) :

Trois pages pour former les adverbes de manière:

Différencier BON / BIEN, MAUVAIS /MAL, TRES/ BEAUCOUP, exercice écrit :

Différencier BON / BIEN, MAUVAIS /MAL, TRES/ BEAUCOUP, exercice oral à faire par deux (chaque élève a les réponses des questions l’autre élève sur sa feuille) :

Petit test sur les adverbes :

Exercice écrit sur le comparatif des adverbes :



Ah? T’as 5 ans, tu veux du Adadas ?!

Petit Monsieur veut du Adadas. Et du Pouma. Et du Nick.

Mais il n’arrête pas de grandir évidemment alors je ne vais pas acheter des vêtements si chers.

Alors on fait comment ?


Il suffit de quelques astuces…

 1. Le petit pull Adadas :

On prend un pull uni de couleur claire (gris clair, blanc, bleu clair, etc. ) et un papier transfert compatible avec votre imprimante. Ils ne se valent pas tous et n’ont pas tous le même prix non plus. Le meilleur et moins cher que j’aie trouvé est celui de la Migros, il s’appelle Transfert Tshirt.

Ensuite, il faut choisir le motif sur Internet et copier l’image dans un document Word (par exemple) ou l’imprimer directement. L’important est de l’imprimer avec l’option MIROIR car sinon ce sera à l’envers (et c’est très embêtant quand il y a des mots).

La dernière étape consiste à poser l’image face contre le tissu et de repasser au fer très chaud de l’autre côté pendant environ 30 secondes. Quand c’est froid, on enlève la protection.

 2 . Le short Adadas

C’est un petit short normal uni sur lesquels sont cousues trois lignes blanches. J’ai pris des chutes de tissu que j’ai repliées sur elles-mêmes pour faire des rubans avant de coudre tout le tour de chaque ligne pour les fixer sur le short, mais on pourrait très bien le faire directement avec des rubans.

  3. Le sac de gym Adadas

Je viens de publier l’article qui explique comment le faire ! Ici: http://www.jessicacoeytaux.com/2019/08/21/le-petit-sac-de-gym-adadas/B

  4. Les baskets Adadas

Bon…. Je ne les ai pas achetées, il les a reçues pour son anniversaire. Je ne sais pas faire des chaussures, faut pas pousser non plus…