Via ferrata de Lavanchy, Bex

Une via de celles qu’on n’apprend pas tout de suite qu’elles existent… Elle est cachée, elle est secrète, elle est petite.

Vue depuis le chemin d’approche (Attention ce n’est pas une photo de la via ferrata).

D’abord, le parking est caché jusqu’au bout : dans le GPS, c’est PONT-DE-NANT qu’il faut entrer. La route sillonne la forêt encore et encore. On n’est pas sûrs d’être au bon endroit et tout d’un coup, au détour d’un virage bien pentu, la forêt disparait et l’auberge du Pont-de-Nant apparait. Le parking est en face.

C’est depuis le haut du parking que commence la marche d’approche. Comme le disent les autres sites de via ferrata, cela dure environ deux kilomètres (pendant lesquels on n’est toujours pas sûrs d’être au bon endroit). Graviers, ruisseaux, planches, petit pont, forêt. Si tu as atteint la forêt, tu y es presque ! Arrivé à l’arbre bizarre, c’est à droite. Voilà. (Suivre les photos dans l’ordre).

La via ferrata est assez courte et plutôt « normale », des échelons verticaux pour la plupart. Un bon essai pour ceux qui veulent savoir ce que c’est sans avoir trop de temps. Le retour n’est pas long. Beau paysage à la sortie, belle vue sur une énorme montagne qui me semble être… le grand Muveran ?

Comme nous sommes restés un peu sur notre faim (qu’est-ce qu’on va faire ici tout le reste de la journée ?!) on a contourné la rivière par le chemin ouvert dans le glacier qui mène à une cabane et redescendu au parking de ce côté-là. Sympa. Et toujours trop court. M’enfin… C’était très joli.

Via ferrata de Tière, Champéry

Du nom du torrent de Tière, au-dessus duquel est contruit la via ferrata. Ce n’est pas une longue via, mais elle est jolie et rafraichissante.

Il y a deux possibilités pour faire la via ferrata de Champéry. Soit on se parque en bas à Champéry, on marche jusqu’au bas de la falaise, on marche un peu en montée jusqu’au départ et on redescend par les Galeries Defago, la partie la plus longue du tour.

Tout est très bien indiqué.

Ou alors (ce que nous avons fait), on se parque au petit parking sur le haut de la falaise à la Route des Rives, puis on descend les Galeries Defago, qui valent le détour d’ailleurs, puis on arrive à un parc aventure que l’on traverse pour arriver à une place de pique-nique (du coup, nous avons pique-niqué) et enfin on arrive au bas de la falaise d’où justement il faut marcher encore un peu en montée pour arriver au départ de la via. C’est donc le même tour mais en commençant par en-haut.

Résultat : je pense que c’est moins fatigant de se parquer à Champéry et de faire la via ferrata d’abord.

La via commence par un petit pont en bois,puis on marche un petit bout en longeant la falaise jusqu’au départ de l’ascension véritable qui se situe sous une cascade fantastique à contempler. Puis on marche sur un pont sur la cascade et on reprend l’ascension. Il y a encore un deuxième pont à savourer et ça continue sur le rocher jusqu’en haut.

Et une (très) petite vidéo pour la route !